1909
Naissance de la Banque du Congo Belge. Société anonyme, elle exerce la majeure partie de ses activités en Afrique centrale.
1911
BCDC obtient pour le Congo belge le privilège d'émission qu’elle conservera plus de 40 ans.
1960
Le Congo devient un état souverain. La Banque du Congo Belge fait apport de ses activités européennes à la Banque Belgo-Congolaise constituée le 14 avril à Bruxelles. Cette dernière est connue depuis 1965 sous la dénomination de Banque Belgolaise, actionnaire, aux côtés de l'Etat congolais et de partenaires privés, de la banque congolaise qui porte le nom de Banque Commerciale Du Congo. Pendant quelques années elle portera le nom de Banque Commerciale Zaïroise.
1997
L'effondrement de l'économie du pays et la longue guerre civile ont imposé à la banque de réduire sa taille à un niveau compatible avec ses activités.
2004
Profitant de l'amélioration du climat sociopolitique et de l'embellie économique consécutive, la BCDC redéploie son réseau sur l'ensemble du territoire et adapte son organisation commerciale aux nouveaux besoins de sa clientèle de particuliers, de PME/PMI, de grandes entreprises et d'institutionnels. La BCDC est aujourd'hui la banque de référence en RDC, active sur l'ensemble du territoire du pays.
2009
La République démocratique du Congo fête le 50è anniversaire de son indépendance, la Banque est centenaire. Dans ce contexte, elle demeure un acteur financier de premier plan aux multiples atouts.
2016
Dans un contexte instable, la BCDC a suivi un cycle d’activité inverse à celui que connaissait l’économie congolaise. Au final l’année 2016 s’est clôturée avec un résultat avant impôts de 11 millions de dollars. C’est le résultat le plus élevé depuis les 15 dernières années.